Devenu banal et courant, l’adultère est défini comme une infidélité envers la personne avec qui nous sommes mariés. Reconnu comme première cause de divorce en France , il est considéré comme manquement au devoir de fidélité imposé lors du mariage de deux personnes. Il y aurait 70% de personnes mariées qui commettrait cette erreur.

Ce chiffre a augmenté depuis les vingt dernières années. Par ailleurs, étant une violation des devoirs et obligations liés au mariage, il est rendu crédible lorsque la vie commune des époux est rendue insoutenable.
Considéré comme faute civile, le divorce pour cause d’adultère est estimé comme un divorce pour faute. Cependant, aujourd’hui en France cet acte n’est pas puni par la loi, et ce depuis 1975.
Pour faire valoir cet acte, il faut que des preuves concrètes soient fournies au juge lors de la procédure de divorce, malgré que ceci soit peu aisé. Il en retiendra la durée de période d’infidélité et le comportement des deux personnes. Les preuves fournies peuvent être verbales, sous forme d’écrits, de mails, de photos ou vidéos, de témoignages, ou autres documents. En aucun cas elles ne doivent être illicites ou obtenues par « fraude ou violence » (article 259-1 du Code civil).

 
Ainsi la personne souhaitant le divorce peut aussi faire appel à un huissier de justice pour que ce dernier fasse un constat d’huissier. Une fois ce procédé accepté par la justice, si l’adultère est considéré comme crédible, celui-ci viendra vérifié et affirmé l’acte.
Mais rares sont les cas où ce premier est prouvé, souvent fautes de preuves et de moyens, la personne trahie décidera avec son partenaire de faire un divorce à l’amiable. Aussi le juge peut mettre en cause la faute du partenaire trompé par son manque de soins à son époux. C’est pour cela que les divorces contentieux sont seulement de l’ordre de 15%.

 
D’un point de vue sentimental, les causes en sont majoritairement la lassitude, les sentiments amoureux envers une personne autre que son époux(se), par un moment de doute dans sa vie remettant sa relation affective en cause, notamment la « crise de la quarantaine » ou encore par une vengeance envers son partenaire qui aurait commis la faute en premier. Par ailleurs, la mode des sites de rencontres et les réseaux sociaux font partie des causes, et cela est accentué si la personne est de nature infidèle.

Découvrez un blog rencontre dédié aux relations extraconjugale sur blog-adultere.com

Originally posted 2013-08-30 22:26:28.

 

Leave a reply