Un récent sondage de Juillet 2012, mené par le site de rencontre Be2, révèle de manière surprenante que la moitié des inscrits sur des sites de rencontres en ont honte. Cela est étonnant quand on voit l’épanouissement qu’ont pris ces sites au cours de la dernière décennie. Le traditionnel Easyflirt a été décliné en Destydyll dans sa version rencontre par affinités.Il y a cougar-rencontre.net et Air-adult.com, et des dizaines d’autres sites en fonction des goûts musicaux, du pays d’origine, de l’âge, de la sexualité, des courants politiques, ou encore de la religion. Un celibataire peut aujourd’hui trouver en quelques clics un échantillon de personnes susceptibles de lui plaire.

Mais quelle est la place du celibataire dans l’ère du 2.0 ? Doit-il nécessairement passer par une rencontre en ligne pour espérer trouver l’âme sœur ?

Le site de rencontres est une alternative intéressante pour une personne à l’emploi du temps chargé, ou qui est très timide, mais cela ne doit en aucun cas devenir une nécessité pour rencontrer quelqu’un. Tant qu’il y aura des lieux de rencontres réels, comme les bars ou les discothèques, il sera possible de se passer des sites de rencontres. La rencontre en ligne est au départ virtuelle, et elle ne dévoile pas toutes les vérités aussi bien sur le physique que le mental de la personne en face.

Toute rencontre en ligne doit donner lieu à une rencontre réelle, donc la réalité et le contact physique réel reste primordial pour qu’une rencontre aboutisse à une relation. Les sites de rencontres ne sont que des déclencheurs optionnels qui facilitent les rencontres. C’est une autre voie par rapport aux moyens traditionnels, mais elle ne condamne pas ces derniers.

Originally posted 2013-07-06 10:30:17.

 

Leave a reply