Avec Tinder vous ne pourrez plus dire que « Trouver l’âme sœur, c’est pas dans la poche ! » Cette application mobile gratuite la cherche pour vous et, en toute discrétion elle multiplie les opportunités de rencontre avec les célibataires qui vous correspondent vraiment.

La recette : combiner speedflirt, matching… et, saupoudrer d’anonymat…

tinder2
C’est l’idée géniale de l’équipe Justin Mateen : la discrétion totale de vos coups de cœur, plus de râteau à redouter le système les évite pour vous ! Tout comme Grindr le fameux réseau social gay, Tinder popularise la rencontre mobile en y associant les meilleurs outils de ciblage… Le garçon ou la fille idéale est enfin à portée de « clic ».
Tous les avantages du speedflirt : C’est rapide, ludique, instinctif…. Les photos des utilisateurs défilent à l’écran, vous répondez « oui ou non » sans qu’il/elle le sache, sauf si c’est réciproque. Dans ce cas la messagerie s’ouvre, sinon personne n’en saura jamais rien.
Et tous ceux du matching : à partir d’une base de données phénoménale puisque tous les profils Facebook l’utilisant y sont intégrés avec leurs « likes », hobbies, etc. l’algorithme créé par les jeunes développeurs mouline ces informations et cible les profils en correspondance avec le vôtre dans le voisinage et jusqu’à 100kms.

Tinder, un véritable coach en drague !

Vous offrant un catalogue des célibataires dispos autour de vous et surtout, ceux avec qui vous avez le plus d’affinités. Plus besoin d’attendre passivement qu’un heureux hasard vous mette sur la route de celui ou celle que vous avez envie de connaître, dès que l’attirance est réciproque, les choses sérieuses peuvent commencer !
Le seul vrai problème que vous pouvez rencontrer, c’est que l’application est tellement ludique qu’on se prend très vite au jeu. On éprouve une insatiable curiosité encore excitée par la géolocalisation : en attendant le métro, sur le parvis de la grande Arche, partout et à tout instant, Tinder révèle la présence de célibataires potentiellement attirants pour vous.

Comment ça marche Tinder ?

app-tinder
Postulat de départ, vous devez avoir un compte Facebook car c’est sur votre profil que l’application va récupérer les données utiles au matching : la liste de vos amis, vos « likes », vos centres d’intérêt. Elle va aussi utiliser la photo principale de votre profil (et jusqu’à 4 de plus) pour la fonction speedflirt.
Dès que vous vous connectez, l’application vous géolocalise et vous présente les photos des utilisateurs se trouvant à proximité, vous n’avez plus qu’à « craquer » ou passer à la suivante…
In real life
Une bonne part du succès de Facebook à ses débuts, c’était la fonction « hot or not », Tinder reprend cette idée en l’améliorant et, en utilisant la géolocalisation pour que l’application soit vraiment utile partout et facilite le passage à la rencontre réelle.
La seconde idée forte c’est l’anonymat : celui ou celle qui vous fait craquer n’en saura jamais rien si ce n’est pas réciproque. En vous révélant votre attirance mutuelle, l’application vous évite la vexation d’un refus plus ou moins aimable, de ce fameux râteau qu’on peut enfin éviter.
Enfin, Tinder vous offre un atout de première : avant même de communiquer ou de vous rencontrer vous avez le choix des sujets de discussion parmi vos centres d’intérêts partagés et, il n’y a rien de tel pour briser la glace…

Télécharger Tinder sur Google Play

Télécharger Tinder sur L’apple Store

 

Originally posted 2013-12-31 04:58:50.

 

Leave a reply